Warning: Illegal offset type in isset or empty in /var/www/html/adlexeme.com/wp-content/plugins/wp-rocket/inc/front/process.php on line 336
AdlexemeMiss France 2016 - Adlexeme
Catégorie : A quoi je rime

Miss France 2016

Miss France ! Mon Dieu. Tous piégés.
Moi la première. Et ça me désespère.
Bidochon, moi aussi je suis ton con !
Wesh, comment la France est désagrégée…
Comme plus de XXX téléspectateurs
Nous voilà en famille devant TF1
Harponnés, happés, scrutateurs.

Y a bien sorti du bois, un sociologue intello
venant m’expliquer, de haut, ce phénomène ?
Conviés à voter pour la Formule 1,
La belle carrosserie, le chignon laqué
Le visage « singulier », le charme « particulier ».
Mémé. Mais ce sont toutes les mêmes !
Des échelles où rien ne s’accroche
Pas même une anguille sous roche.
Enfin, jusqu’à ce que Closer révèle
Que « mais non les gens, c’était du yaourt ! »
D’autres preuves ! Oui oui oui, à la pelle !
La photo litigieuse était trop courte.

Bon au moins, on rigole, on ricane.
Tellement facile, affalés, d’être des ânes.
En termes de truc, en ce qui concerne…
L’autobronzant, c’est aussi sous les bras
qu’il faut l’étaler. Sinon, baissez-les.
Mais c’est quoi d’ailleurs ce salut levé ?
Et ce misérable « un, deux, déhanchéeee ? »
Ordonnancées, formatées, customisées
Les filles déambulent. Scénarisées.
La production veut capter les libidos
Faire rêver les petites filles, ingénues,
Montrer comment séduire, nues
Moulées dans une robe d’un autre âge
Avoir la tringle accrochée aux rideaux
Dans. Le. But. D’animer. Les fêtes. De village.
Tu vois où je veux en venir, votants ?
Sans parler du découpage régional
Qui enlève la Provence à PACA
Du costume qui dessert toujours l’Alsace
Qu’elle s’appelle Muller, ne change rien !
On se moque, et de sa tenue, et de sa face.
Rhône-Alpes est tellement rachitique
Que j’ai envie de lui envoyer mes papillotes !
[Lui me glisse : « t’en mangerai moins,
Tu serais à nouveau sur mon podium… »
La discussion s’enflamme, il est un homme
Et je reste avec mon gras. Ouin ouin.
Hum… Pourtant bien là qu’il s’accroche…
L’ingrat.]

En vérité, j’ai voté Miss Martinique.
Trois sms qui finissent en capote
qui viennent grossir la bourse du comité.
Haha. Putain, j’ai drôlement les boules.
Je vais me coucher. Lui dort déjà…
Mais se dresse : « Mmmm, qui a gagné ? »
– « C’est Miss Nord Pas de Calais ».
– « Tu confonds, c’était l’an passé ».
– « Bonne nuit chéri. Elle a encore gagné ».

Ah, la soirée de cons. Et même pas de dîner.
Je pense à toutes celles qui sont à 1, 69 mètre
Et qui se bouffent les doigts de ne pas en être.
Les pauvres. Qui leur dit, votre vie n’est pas ruinée ?

Comment ce concours ridicule perdure ?
Sur quels ressorts s’appuient les organisateurs ?
Au royaume du kitsch, queue de cerises
Roses aux joues, noyau en forme de cerveau !
Elles se rêvent en master, catapultées
A parader, coiffées (au poteau ?) , légitimes
à glaner, s’il-vous-plait, nos centimes.
Mais par pitié redonnez-moi le scénario !
J’ai trop envie de toutes les réécrire.
Ultra sollicités, on ne sait plus quoi encenser :
notre région, les jambes, la gueule, le physique
les études, les non valeurs, les musiques,
la veste de Kendji ou son dernier disque !
Au temple de la ringardise, que de bêtises
Posées, filiformes, quillées ou dans l’eau !
Telles des cintres à géométrie invariable
Elles incarnent janvier, février, septembre
Des jours, des « saints », des membres…
Alors qu’elles sont toutes semblables…
Elles avancent pétries, sourire figé
Résumant la femme à un artificiel cliché.

Reprenons : est-ce un concours de beauté
Ou la remise d’un artefact de diplôme ?
Qu’est-ce cette hystérie à tout convoiter
La beauté dedans, dehors. Déboîtée…
C’est donc si délicat d’être spontanée
Sans réfléchir, sans se préparer, directe ?
Une pertinence à s’éveiller hors de la secte
Et d’être soi, unique, au milieu d’un tout
A ne prétendre à rien d’autre qu’à l’Atout.

Mais qu’est-ce en 2015 la beauté ?
Faut-il un concours pour la célébrer ?
Faut-il tant de mise en scène et un jury
Pour élire une représentante iconique
A la soirée de l’ambassade du Mozambique
qui sache placer son petit pain à gauche
en répétant mentalement sa phrase
de peur que trop d’imprécisions le rase
et qu’elle en redevienne si moche
que la France diplomatique en pâtisse ?

A quelle hauteur notre intelligence se hisse ?